Nous utilisons des cookies pour garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser celui-ci, nous considérons que vous en acceptez l'utilisation. plus d'informations
fr
fr en

NOBODY'S CULT

NOBODY'S CULT

L'oeil de Guitare en scène

Ne rien s’interdire, n’avoir aucune idole, aucun modèle, juste se laisser porter par l’envie, l’inspiration, Nobody’s Cult met à mal la plupart des clichés rock, ajoutant une harpe électrique à son stoner, ouvrant la porte dès que le besoin d’improvisation se fait sentir à de folles parenthèses atonales, mélangeant sans se poser de questions la voix envoûtante et aérienne de Lena Woods et des mélodies puissantes et lourdes, vecteurs d’une sonorité unique et diaboliquement explosive. Se promenant allègrement entre stoner, blues rock, grunge, heavy rock et psyché, le quatuor parisien, sur scène ou sur son premier EP «Echoes from the temple», décline un univers riche, étonnant, parfois même déroutant, de ceux qui d’emblée captent l’attention avant de provoquer une immense vague de plaisir auditif. Entre textes introspectifs et refrains fédérateurs, mélodies pop et ambiances psychés, riffs lourds et mélodies sophistiquées, Nobody’s Cult fait résonner ce qu’il y a de plus viscéral, de plus troublant en nous, ouvrant pour nous, à grand renfort de titres emplis d’urgence, de nouveaux horizons où l’énergie et l’émotion font jeu égal pour construire un ensemble cohérent et diaboliquement efficace.

BIOGRAPHIE

NOBODY’S CULT, quatuor Rock-Stoner formé en 2015 et mené par l’envoûtante Lena Woods. Riche de nombreuses influences, allant du rock des années 60 à celui d’aujourd’hui, le groupe, comme son nom l’indique, met à mal les clichés du genre. La harpe électrique de Lena Woods en est le meilleur exemple tant l’instrument, passé dans une série de pédales d’effets, donne une sonorité unique à l’ensemble. Leur premier EP “ECHOES FROM THE TEMPLE” paraît fin 2017, mais c’est sur scène, où ils délivrent des prestations chaque fois plus intenses et explosives, que leur musique prend toute sa dimension. On a pu déjà les voir au New Morning, à l’EMB-Sannois ou encore à La Maroquinerie en 1ère partie de Third Eye Blind.
Souvenirs de Guitare en Scène
NOBODY'S CULTNOBODY'S CULTNOBODY'S CULTNOBODY'S CULTNOBODY'S CULTNOBODY'S CULTNOBODY'S CULTNOBODY'S CULTNOBODY'S CULTNOBODY'S CULTNOBODY'S CULTNOBODY'S CULTNOBODY'S CULTNOBODY'S CULTNOBODY'S CULTNOBODY'S CULTNOBODY'S CULTNOBODY'S CULTNOBODY'S CULTNOBODY'S CULTNOBODY'S CULTNOBODY'S CULTNOBODY'S CULTNOBODY'S CULTNOBODY'S CULTNOBODY'S CULTNOBODY'S CULTNOBODY'S CULTNOBODY'S CULTNOBODY'S CULTNOBODY'S CULTNOBODY'S CULTNOBODY'S CULTNOBODY'S CULTNOBODY'S CULTNOBODY'S CULTNOBODY'S CULTNOBODY'S CULTNOBODY'S CULTNOBODY'S CULTNOBODY'S CULTNOBODY'S CULTNOBODY'S CULTNOBODY'S CULTNOBODY'S CULTNOBODY'S CULTNOBODY'S CULTNOBODY'S CULTNOBODY'S CULTNOBODY'S CULT
Ne manquez rien ! Abonnez-vous à la newsletter pour recevoir, en primeur, les infos du festival !