Nous utilisons des cookies pour garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser celui-ci, nous considérons que vous en acceptez l'utilisation. plus d'informations
fr

mark knopfler14 Juillet 2019

De la terre des rêves monte une rumeur, une vibration électrique chargée de prévenir tous ces frères d’armes laissés sans nouvelles depuis trop longtemps et leur dire que l’homme tranquille du rock, le chiffonnier du blues, est de retour. Une chanson à la fois, sans regarder dans le rétroviseur afin d’être sûr de tracer la route le plus efficacement possible, se transformant quand c’est nécessaire en homme allumette afin d’enflammer les cœurs et les esprits, c’est ainsi que Mark Knopfler a décidé de revenir nous voir, en douceur, avec un neuvième album solo intitulé «Down the Road Wherever» qui fait la part belle à son légendaire son de guitare, reconnaissable entre mille, et fera frissonner de bonheur tous ceux qui aiment se promener agréablement entre rock, blues et country.
 
Flottant loin des effets faciles et des modes éphémères, le sultan du swing revisite une fois de plus son univers virtuose, comme il l’a toujours fait, que ce soit avec Dire Straits ou avec ses Notting Hillbillies, ses bandes-originales de films -
on lui doit ainsi celles, entre autres, de «Dernière sortie pour Brooklyn»,«Princess Bride»ou«Local Hero»! - ou ses collaborations au fil du temps avec Bob Dylan, Sonny Landreth, Eric Clapton ou bien encore Zucchero, nous offrant 14 titres à la délicate flamboyance, 14 pistes sublimes qui, presque trente cinq ans après les premiers accords de«Money for nothing», viennent rappeler, si besoin était, que Mark Knopfler est définitivement l’un des - si ce n’est le - plus grands guitaristes au monde. 
 
Et alors qu’ici ou là il se murmure qu’il se verrait bien raccrocher sa mythique Stratocaster rouge au mur après une ultime tournée, le voici qui remonte dans son camion pour venir une fois encore à notre rencontre.
 
Alors, pour chaque cœur qui bat ici et ailleurs, quelle meilleure idée que celle de se retrouver dans le doux cocon de Guitare en Scène pour faire, tous ensemble, un petit bout de chemin sur cette terre des rêves électriques dont Mark Knopfler nous ouvre les portes !...
Plan du Festival
resale of tickets strictly prohibited – no admission on re-sold tickets
revente de billets strictement interdite - aucune admission sur les billets revendus
Ne manquez rien ! Abonnez-vous à la newsletter pour recevoir, en primeur, les infos du festival !
JE M'ABONNE